Donate now

Here's my donation!

Yes, I want to support AMPO International
helping children in Burkina Faso.

Bank account: AMPO International e.V. | GLS Gemeinschaftsbank
IBAN: DE 80 4306 0967 1038 3287 00 | SWIFT/BIC: GENODEM1GLS

Faites un don

Voici ma participation!

Oui, je veux soutenir AMPO INTERNATIONAL et aider les enfants du Burkina Faso.

Bank account: AMPO International e.V. | GLS Gemeinschaftsbank
IBAN: DE 80 4306 0967 1038 3287 00 | SWIFT/BIC: GENODEM1GLS

TONDTENGA, ferme biologique et pensionnat

Dans la langue des Mossi, le plus grand groupe ethnique du Burkina Faso, "Tondtenga" signifie "notre pays". Tondtenga est affectueusement appelé "TT" par tout le monde. De nombreuses et grandes fêtes y sont célébrées avec les enfants. L'air y est bon et le calme règne - des conditions impensables au cœur de la capitale. Dans la ferme pédagogique, les jeunes agriculteurs apprennent à cultiver les terres et à obtenir de bons rendements. Le but est de réduire l'exode rural et d'offrir la possibilité aux jeunes hommes de mener une vie épanouie et stable dans leurs villages d'origine.

L'école d'agriculture avec internat a été inaugurée en 2005 à Balkouy, un village situé à environ 15 km du centre de Ouagadougou. 80 jeunes hommes âgés de 10 à 18 ans et issus de 8 villages différents y sont formés pendant deux ans aux méthodes d'amélioration du rendement agricole et à l'élevage. Sur les sept hectares de la ferme, on trouve des vergers et des jardins potagers, de petites terres cultivables, des fosses à compost et des étables pour les animaux (porcs, chèvres, moutons, lapins, canards, dindes, poulets, bovins et chevaux). L'eau nécessaire à la ferme est puisée à l'aide d'une pompe solaire depuis une profondeur de 65 mètres et stockée dans un château d'eau.

L'apprentissage des différents systèmes d'irrigation est une partie importante de l'éducation des garçons. Chaque groupe de travail a sa propre terre cultivable à développer et chaque jeune s'occupe de sa propre plate-bande. Cela renforce leur sens des responsabilités mais les aide également à évaluer leurs propres performances par rapport à celles des autres. Ils cultivent du maïs, du millet et des arachides, plantent des arbres fruitiers et apprennent les principes de la fermentation des fosses à compost. Le compostage dans les conditions climatiques du Burkina Faso est tout un art, et c'est une composante importante des méthodes d'agriculture biologique.

Tondtenga est géré par une équipe de direction soutenus par des éducateurs, des vétérinaires, des jardiniers, des enseignants et bien sûr les cuisinières qui veillent au bien-être des enfants.

Des sessions quotidiennes de formation théorique couvrent les fondements de connaissances sur l'écologie, l'environnement, l'élevage, l'agriculture et la culture maraîchère biologique. Par ailleurs, les garçons reçoivent un enseignement de base en lecture, en écriture et en arithmétique. Après la période de formation, les jeunes retournent dans leurs villages où la communauté leur fournit des terres, leur permettant de mettre en pratique ce qu'ils ont appris. AMPO fournit également des puits et des étables pour l'élevage du bétail. Les groupes de jeunes travailleurs sont soutenus dans leur village pendant deux ans supplémentaires, le temps de développer leurs propres petites exploitations.

Plusieurs groupes de jeunes gens ainsi formés ont déjà été réintégrés au sein de leurs communautés, et dans de nombreux villages on observe que les techniques de culture améliorées qui ont été apprises à Tondtenga sont transmises aux autres membres du village; on constate également que le niveau de vie des personnes concernées s'est considérablement amélioré. Tondtenga donne l'exemple dans les villages et montre que la vie à la campagne n'est pas forcément synonyme de pauvreté et de désespoir.

Tondtenga est financé par la Fondation Dr.-Elvire Engel au Luxembourg.